Itinéraire 8

ROUTE 8 – Découvrez les perles de la Belle Epoque à Blankenberge (26 km)

En traversant Blankenberge à vélo, ne clignez pas trop des yeux : vous risqueriez de rater l’une des façades, des loggias ou des frises murales remontant à la Belle Epoque. Une attention constante s’impose !

  • Départ : point-nœud 76
  • Points-nœuds : 76-80-89-2-15-86-81-29-84-26-30-33-76

 

À NE PAS MANQUER !

Déviez de la route un instant pour rejoindre le centre de Blankenberge et découvrir ces quelques classiques :

  1. Belle Epoque BlankenbergeCentre Belle Epoque
    L’élégant Centre Belle Epoque vous offre la possibilité de revivre dans trois villas restaurées les années de gloire de la Belle Epoque. Une visite incontournable pour tous les âges ! Les piè- ces maîtresses seront particulièrement mises en valeur en 2018 à l’occasion du 10e anniversaire du centre.
  2. Le Belgium Pier
    Ce pont promenade de 350 m de long s’avance dans la mer jusqu’à un bâtiment rond monumental, où vous trouverez une taverne sympa et une salle d’exposition.
  3. Maisons pourvues de tableaux en mosaïques
    En déambulant dans les rues du centre-ville, vous trouverez partout des souvenirs du passé glorieux de Blankenberge durant la Belle Epoque. Flânez le long des merveilleuses façades art nouveau dotées de loggias ouvertes et de magnifiques mosaï- ques décoratives et n’oubliez pas de regarder en haut de temps en temps pour repérer des frises murales colorées dotées de hérons, de fleurs, de paons et de scènes de la vie maritime.
  4. Casino COLLECTION BEAUFORT !
    Rendez-vous au casino, mais pas seulement pour jouer un jeu de hasard ou pour visiter une exposition. Vous pourrez y admirer également les trois bébés de l’artiste tchèque David Cerny, une œuvre de la collection Beaufort.

 

D’AUTRES DÉCOUVERTES !

HENDRIK CONSCIENCE (entre les points-nœuds 80 et 16)

Ce monument a été érigé en 1912 à la mémoire de l’écrivain Hendrik Conscience, décédé en 1812. La maquette fut conçue par le peintre Edward van Ryswyck, le médaillon doré et le pêcheur lisant ont été réalisés par Gustaaf Pickery

PARAVANG ET ‘MONUMENT POUR UN SALTIMBANQUE’ (entre les points-nœuds 80 et 16)

Le paravang, du mot français « pare-vent », est une construction élégante qui témoigne de la richesse historique de Blankenberge. La promenade et le « dolce farniente » en plein air comptaient au nombre des occupations préférées des baigneurs du 19ième siècle. Vous y trouverez également le très beau ‘Monument pour un Saltimbanque’ créé dans le cadre de Beaufort par Folkert De Jong.

LE PONT ‘HET WRAKHOUT’ (entre les points-nœuds 80 et 16)

Ce pont traversant la Route nationale 34 (Koninklijke Baan) dans le quartier Harendijke est particulièrement frappant. Construit avec 100 mètres cube de bois dur, il contient quelque 30 tonnes d’acier laminé. Une véritable œuvre d’art garantissant aux pié- tons et cyclistes une traversée tranquille vers la plage.

PRÉLUDE (entre les points-nœuds 33 et 76)

Avec son Prélude, Guy Timmerman esquisse une silhouette humaine, pleine de rythme et de mouvement. Cet œuvre est en fait un trompe-l’œil : ça bouge ou ça ne bouge pas ?

OPEN CITADEL (entre les points-nœuds 80 et 16)

Le ‘Open Citadel’ est une création du sculpteur belge Serge Gangolf, un adepte des formes ouvertes et fermées qui façonne ici le rigide acier Corten.

‘MOEDER EN KIND’ (entre les points-nœuds 80 et 16)

Le sens de cette œuvre monumentale en acier Corten de Jacky De Maeyer, baptisée ‘Moeder en Kind’ (Mère et Enfant), saute immédiatement aux yeux. Les figures peaufinées ont leur propre langage visuel.

‘EEUWIGE VERBONDENHEID’ (entre les points-nœuds 80 et 16)

Près du Havenwandeling, laissez-vous surprendre par ‘Eeuwige Verbondenheid’ (Unité éternelle), une création de Lieve Goeminne. Même si elle est construite en acier Corten quasi indestructible, cette œuvre donne une impression de fragilité qui reflète celle du lien entre deux personnes.